<< Nouvelle image avec texte >>

 Présentation des intervenants et leurs marches

Une ode à la vie :

 

Dario Baldo nous présente son chemin de Compostelle: en 2010 il part du Puy en Velay pour un aller-retour à l'âge de 70 ans. En 2017 il démarre de Romagnat pour effectuer une nouvelle fois l'aller-retour de ce chemin mythique. Dario est parti , il nous explique le pourquoi de son premier périple « Pour mon épouse Bernadette décédée le 24 décembre 1998 et mon fils Rodolphe décédé le 29 décembre 2001. Je n’avais qu’un objectif en tête, leur adresser des messages tout au long du chemin, sur les pierres plates,les poteaux, les livres d'or dans les chapelles. Semer leur portrait dans les Cathédrales, à la Cruz de Ferro et sur les vagues de l’Océan à Cabo Fisterra. Tout au long du chemin, j’ai vidé un peu mon sac de chagrin. Je suis allé au bout de ma promesse. J’en ai ressenti un certain apaisement. »

La seconde fois, il part pour soutenir des personnes malades dans son entourage et confirmer son

engagement vers sa compagne.

Le chemin est un chemin de rencontres, Dario a tissé de solides amitiés qui perdurent, certains

rencontrés en 2010 sont venus l'accompagner un bout de chemin en 2017. Il a appris l'humilité, la

tolérance et a vécu en contact étroit avec la nature pour en ressortir plus vivant.

 

 

 

    En famille, 8 mois pour aller à Rome!

 

Après plusieurs escapades à pied et à vélo en couple, fin septembre 2017, Fanny et Gilles repartent cette fois avec Judith leur fille de 8 mois.

Du nord de la France jusqu'à Rome, à pied, ils vont à la rencontre des habitants en demandant le gîte. Pour compliquer un peu, le départ se fait en automne, ils sont accompagnés d'un âne ; tout du moins au début...

Ils vont nous faire partager leur quotidien, leurs habitudes, leurs rencontres, leurs difficultés et leur vécu durant les 8 mois de ce périple de 1800km.

Depuis ils ont posé leurs valises à Thiers .

 

Soudain, l'envol...
 
Tiphaine a 19 ans et déjà la routine qui commence à s'installer alors que le choix de partir se fait sentir: c'est la faute au désert saharien !
Coiffeuse certifiée, un CDI lui pend au nez, mais l'Amérique Latine était plus alléchante ...

Le 15 septembre 2015 c'est le grand départ.

Et voilà que les découvertes se succèdent, et le regard sur le monde s'ouvre et se transforme grâce à ce surprenant voyage basé sur des découvertes comme... le volontariat, l'artisanat, le cirque, le stop... et la marche.

 

 

 

 

 

 

L'association « Le chemin de sainte Agathe » remercie les municipalités de THIERS, VOLLORE-VILLE, OLLIERGUES, LE BRUGERON, LA RENAUDIE, VOLLORE-MONTAGNE, LA CHAMBONIE, SAINTE-AGATHE et le Conseil Départemental pour leur soutien financier ainsi que les associations partenaires : A.R.B.R.E.S., Educateurs-Voyageurs, les Amis de Sainte-Agathe & le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez.

 

L'association remercie également tous les contributeurs via la plateforme de financement participatif Ulule.

 

 

 

 

 

Le chemin de sainte Agathe dans l’étape Sainte-Agathe/Thiers côtoie, à proximité du château de Vaulx et sur quelques kilomètres, le chemin de MontaigneCe GR 89, reliant le GR 3 et le GR 9 à travers le Forez, offre ainsi aux randonneurs du chemin de sainte Agathe un choix supplémentaire de découvertes.

 

 

Découvrir le chemin de sainte Agathe

A l'est de l'Auvergne, une terre cristalline a résisté à l'usure du temps, c'est le Livradois Forez, fait de rocs et d'eaux vives. C'est un petit morceau de planète dont l'histoire naturelle commence il y a 360 millions d'années.

Randonner cinq jours au cœur des paysages du Parc naturel régional du Livradois-Forez, suivre la trace de sainte Agathe, au destin bouleversant, rencontrer des acteurs locaux qui vivent et travaillent au pays, respectueux des hommes et de la nature, admirer des trésors architecturaux inestimables, se ressourcer dans les paysages, c'est faire une expérience inoubliable de l'authenticité tant de la nature que des rapports humains.

Un itinéraire en boucle de 100 km balisé VIA qui vous emmènera de la ville de Thiers au lac d'Aubusson puis à Olliergues au bord de la Dore pour remonter vers La Renaudie à travers des paysages enchanteurs, puis de villages en hameaux, dans les forêts du Forez à Vollore-Montagne.

Vous atteindrez le village de Sainte-Agathe et redescendrez en passant par le château de Vaulx vers la vallée des Rouets bordant la Durolle pour rejoindre Thiers, capitale de la Coutellerie.

 

Possibilité de faire un parcours de 12 jours de randonnée en se connectant à Olliergues ou au Brugeron au circuit de pays balisé par RELF ( circuit de 120 kilomètres, balisage vert et blanc ). Ce circuit relie Ambert, les Hautes Chaumes et le Livradois (Cunlhat, Saint Amant Roche Savine)